Quand l’école fait mal

Ces enfants trop sensibles pour le système scolaire en place, ces têtes blondes qui s’interrogent et se remettent en question sans raison...

 

Des enfants soucieux de bien faire, angoissés à l’idée de ne pas répondre aux exigences; ceux qui, malgré les paroles rassurantes de leurs parents, sentent et pensent ne pas être à la hauteur…

 

Quelque soit l’origine de leur mal-aise, intelligence élevée et sensibilité haute, hyperactivité, dyslexie, dyspraxie, dyscalculie, dys...: il me semble important de les écouter, de les guider, de leur faire découvrir qu’ils ont du potentiel, de leur permettre de ressentir au plus profond d’eux-mêmes, qu’ils sont en capacité de se réaliser, que leur identité va bien au-delà de leur bulletin de note.

 

J’aime profondément ces enfants. Je les regarde se découvrir, se redresser puis reprendre confiance, et enfin prendre conscience qu’ils ne sont pas définis par des appréciations, des notes, par le nombre de leurs amis, mais qu’ils sont tellement plus!

(Illustration: trouvée sur Pinterest)

© 2020 par Linda Lebrun. Tous droits réservés. Créé avec Wix.com

  • Facebook - Black Circle
  • LinkedIn Social Icône